Auteur :
David Laag
Coordinateur jeunesse de l’Association baptiste, Église protestante évangélique du Montois, Donnemarie-Dontilly
Paru dans :
Lien fraternel de mai 2020 (n° 96/05)
Rubrique :
Association baptiste
Mots-clés :
 

Tout d’abord, comme beaucoup d’associations et d’organisateurs d’événements, nous avons été touchés par cette crise du Covid-19. Malheureusement la Convention jeunesse (CJB) prévue fin mai à Mandres-Les-Roses, en Île-de-France, ne pourra avoir lieu. À l’heure où j’écris ces lignes, nous ne savons pas encore si elle pourra être reportée ou annulée. Nous prions pour que le Seigneur nous guide dans les décisions à prendre pour cet évènement.

affiche

L’aspect positif de cette période est qu’elle me permet de passer davantage de coups de fils aux responsables jeunesse. Cela ne vaut pas une visite physique, mais c’est tout de même l’occasion d’échanger avec les uns et les autres. Avant le confinement, j’ai pu profiter d’une session de cours à l’Institut biblique de Genève pour rencontrer les responsables de l’Église de l’Association baptiste à Genève. Un moment fort sympathique avec une équipe mobilisée et motivée pour ses jeunes.

À défaut de CJB, je profite de l’occasion pour faire la publicité d’un autre projet que nous avons prévu pour la fin août 2020. Bien évidemment, cela dépendra des nouvelles mesures gouvernementales, mais nous pouvons tout de même en faire la promotion, car, financièrement, nous n’avons pas énormément de frais à avancer. Il s’agit d’un camp de formation biblique à La Source (à Saint-André-de-Valborgne dans le Gard) : une semaine pour approfondir l’étude de la Bible (avec Nicolas Robin), la défense de sa foi (avec Paul Harrisson) et l’étude d’un livre de la Bible (avec Etienne Grosrenaud). Il y aura aussi, bien sûr, des temps d’échanges et de détente.

laag

Un mot rapide concernant ma situation. L’année prochaine je ne serai plus en stage de l’Institut biblique de Genève (c’est normal), et je pourrai donc me concentrer pleinement à ce ministère jeunesse : j’ai hâte ! Célia, mon épouse, va reprendre un poste de professeur d’anglais dans la région du sud de la Seine-et-Marne.

Agrandis l'espace de ta tente

À Bible ouverte
Lydia Lehmann

Le conseil d'Église

Nos repères
Nordine Salmi