Auteur :
Françoise Pillon
Membre du comité de rédaction, Église évangélique baptiste de Paris-Centre
Paru dans :
Lien fraternel de janvier 2020 (n° 96/01)
Rubrique :
Autour de nous
Mots-clés :
 

Ainsi s’intitule le quatrième numéro du Bulletin de la Société d’histoire et de documentation baptiste de France (SHDBF).

La SHDBF, créée en 2000, a pour but de « rassembler, préserver et conserver les traces de l'identité baptiste tout en encourageant la recherche historique ». Elle organise, notamment, des conférences et des expositions, est présente lors des différentes manifestations du monde évangélique. Elle édite un bulletin, à la parution pour le moment irrégulière. Y sont publiés les différentes communications données dans le cadre des activités de la Société, des articles et des notices historiques et bibliographiques.

couverture

La dernière livraison devrait particulièrement nous intéresser puisque deux pasteurs de l’Association baptiste y interviennent sur des sujets qui la concernent directement. Ainsi y figure une conférence de Marc Schöni, pasteur de l’Église de Court, sur « L’Histoire du baptisme dans le Jura suisse et à Genève ». Ce texte est très détaillé et précis : l’auteur a accompli un travail de recherche, de dépouillement d’archives remarquable. Le tout est très vivant. Nul doute que nos amis suisses y retrouveront avec bonheur les acteurs et les lieux de cette épopée qui n’est pas terminée. Une carte aide le lecteur à s’y retrouver, un abondant appareil de notes et un glossaire accompagnent ce travail très utile.

Retour en France avec le récit d’Alain Debret, pasteur à la retraite très active, du « Rapprochement entre l’Association baptiste et l’Alliance baptiste de Paris Est et Nord (ABEPEN) ». L’auteur y présente l’histoire, les caractéristiques, les étapes de ce rapprochement, les inquiétudes qu’il a suscitées de part et d’autre, les perspectives d’avenir qu’il a ouvertes. Un petit glossaire termine l’article.

Dans la conférence qui ouvre le recueil, Jacques Blandenier dresse le portrait de « William Carey (1761–1834) – Un baptiste qui a changé le monde ». D’origine modeste, cet instituteur et cordonnier devint linguiste, traducteur de la Bible et botaniste en Inde. Missionnaire aux talents multiples, à l’origine de la Société baptiste britannique des missions, il contribua également à la scolarisation de ce pays pauvre. Son œuvre est considérable, même si le peu de cas qu’il a fait de la santé psychique de son épouse peut heurter de nos jours.

Plusieurs articles variés suivent. Nous partons alors en Bretagne. David Boydell évoque Guillaume Louis et Marie-Yvonne Le Quéré, devenus en 2016 « Justes parmi les nations » à titre posthume, pour avoir caché en 1943 et 1944 une famille juive. Ce haut fait émouvant a été découvert en 2007 grâce à une lettre retrouvée par leur petite-fille. David Boydell nous présente ensuite la « Petite histoire de l’Église de Plougrescant », de ses débuts à nos jours. Nous y retrouvons des membres de la famille Le Quéré et plusieurs personnalités ayant joué un rôle majeur dans cette communauté, comme Yves Omnès ou Guillaume Le Buanec. Pour terminer, deux figures baptistes sont dépeintes. Tout d’abord, « Un penseur baptiste : Robert Farelly (1894-1972) ». Jean Vincent réhabilite ce pasteur singulier et indépendant, maintenant oublié. Il fut pourtant un auteur prolifique à la théologie riche et originale. Un sujet de recherche ?

Le bulletin se clôt sur « Billy Graham (1919-2018) », géant de l’évangélisation. Pour cela, la SHBDF a « emprunté » un article d’Henrik Lindell, publié dans La Vie au moment du décès de celui qui fut « le pasteur de l’Amérique ». ■