Auteur :
Lydia Lehmann
Paru dans :
Lien fraternel de juin 2019 (n° 95/06)
Rubrique :
Aucune
Mots-clés :
 

Sans le savoir
je viens à la source
l’eau qui coule
sans arrêt
comme ta présence Toujours là
sans s’imposer
facile de l’ignorer
le même ruissellement
Toujours là.

la source

Mais mon cœur
s’est perdu
il y a longtemps
en chemin
une miette par-ci
une miette par-là
chargé, pressé
distrait, gavé
blessé.

Il redécouvre
hésitant, assoiffé
la source de la vie
chez toi
ce que tu me donnes
à boire
en moi
une source devient intimement reliée
à toi
jaillit éternellement.

À ta lumière
mon vrai moi
pointe son nez
dans ton amour
ose (re)naître
un petit peu plus
moi en toi
et toi en moi Toujours là.


(21/11/2018, Les Abeillères) À méditer : Psaume 36.10 ; Proverbes 4.23 ; Jean 4.14 ; 2 Pi 1.4.

Se laisser faire, avant de faire !

Point de vue
Nordine Salmi